mercredi 29 septembre 2010

Allaiter son bébé: la voie lactée

J'ai choisi d'allaiter mes deux enfants, et eu la chance que ça se passe très bien à chaque fois.

En effet, je pense que si le lait artificiel est parfait pour nourrir son bébé…j’ai choisi l’allaitement, qui rempli bien plus que des fonctions nourricières!

-Déjà, l’allaitement bloque l’ovulation (dans la majorité des cas et si on allaite à 100% il paraît que le taux d’efficacité est de 98%), donc ça évite de prendre une contraception … ou de faire un Numérobis trop rapidement! J'avais allaité 7 mois mon premier, eu mon retour de couches seulement 2 mois plus tard, soit 9 mois de grossesse + 9 mois sans rdc = 18 mois sans règles, chouette non?

-En plus, le lait maternel est totalement gratuit! Quand on voit le prix du lait, ça fait réfléchir ;)

-D’autre part, allaiter est très pratique, pas de biberon à préparer, à faire réchauffer (le lait sort du sein à 37°)… C’est notamment pratique pour les tétées de la nuit, on prend le bébé, on le met au sein… Et voilà!

En sortie, on n’a rien non plus à prévoir, on peut emporter le lait partout avec soi ! Et si on confie le bébé à quelqu’un, on peut très bien tirer son lait (j’ai un tire-lait manuel très pratique, qui fait moins vache à lait que les électriques… Bon, il est vrai que j’ai la chance d’avoir beaucoup de lait et que je peux tirer un bon biberon en 10 minutes, alors que la plupart mettent 20 minutes!)

-Les mamans qui allaitent sont moins sujettes au cancer du sein ou au cancer des ovaires. Elles développent également moins de diabète de type II.

-Elles sont également moins sujettes aux hémorragies après l’accouchement

-Allaiter aide les organes à reprendre plus vite leur place et leur taille après l’accouchement (très rapidement pour moi) et à retrouver leur poids d’avant grossesse (en moins de 2 mois et demi pour moi)

-Ensuite, le lait maternel est adapté à mon enfant, il est fait sur mesure pour lui: il change en fonction de l’heure de la tétée, en fonction de l’âge de mon bébé…en s’adaptant à lui

-Surtout, l’allaitement permet de créer un lien affectif fort entre la mère et l’enfant, il comble les besoins de sécurité, de confiance, de contact physique et d’affection. C’est un véritable câlin entre la mère et l’enfant. . Quand on voit mon petit bout qui me caresse les bras ou le dos quand il tête, on voit bien que c’est pour lui un gros calin !

-Le lait maternel change de goût en fonction de ce que j’ai mangé…et change de goût au fur et à mesure de la tétée, ce qui permet à l’enfant de faciliter plus tard sa diversification alimentaire

-Le lait maternel se digère plus facilement, en environ 30 minutes! (seul inconvénient – pour la maman- il faut plus souvent le changer qu’un bébé non allaité, et il met en moyenne plus de temps à faire ses nuits car il a plus souvent besoin de téter)..

-le lait maternel sent meilleur, et fait des jolies selles toutes jaunes…qui sentent bon!

- Le lait maternel contient plus de 200 composants différents jouant un rôle nutritif mais aussi permettant de développer des systèmes immunitaires et nerveux. C’est pour ça que les bébés allaités sont en moyenne moins allergiques et moins malades que les autres (Bien sûr c’est une moyenne, de nombreux enfants non-allaités sont heureusement de solides gaillards, alors que des bébés allaités peuvent aussi être très souvent malades!!)

-Le lait maternel aide au développement du système nerveux du bébé. J’ai lu que des études avaient montré que les bébés allaités avaient un QI supérieur de 8 à 10 points! (Mais ils ont fait des tests sur des bébés?!!!) L’avantage serait proportionnel à la durée de l’allaitement.

-Le lait maternel a des fonctions immunitaires contre de nombreuses maladies, pendant l’allaitement et tout au long de sa vie. Les enfants qui ont été allaités bébés auraient moins d’otites, gastos, diabète, asthme, maladies cardio-vasculaires et problèmes de poids.

-Les stats montrent que les bébés allaités sont moins sujets à la mort subite du nourrisson.

-Allaiter provoque des montées d’endomorphine chez la maman, ce qui lui donne une sensation de bien-être pendant et après l’allaitement (pas faux, ça repose…La nuit ça endort! Il paraît qu’on peut allaiter en dormant, mais je n’ai jamais réussi!! En tout cas, ce sont de très bons moments pour nous deux)

-Les bébés allaités souffriraient moins de coliques


Les petits inconvénients de l’allaitement (parce que rien n’est jamais parfait…et qu’il faut être honnête) :

-Les débuts sont difficiles : la première fois, ça surprend et ça fait un mal de chien ! (On croit que le bébé va aspirer doucement, mais non, il tire comme un taré !!!) et j’ai eu des crevasses dès le premier jour car je positionnait mal mon bébé. Heureusement, au bout de 3 jours c’était passé. En revanche, tout le premier mois, on a les seins très sensibles (après la douche, je devais tapoter tout doucement pour me sècher la poitrine) ! Pour ma fille, en revanche, des douleurs le premier jour et c'est tout!

-Quand on beaucoup de lait, il est fréquent de se réveiller en pleine nuit ou le matin, quand le bébé a dormi plus que d’habitude, avec la chemise de nuit complètement trempée de lait!

-On est obligé de dormir en soutien-gorge, ce qui n’est pas particulièrement agréable. On ne peut pas trop dormir sur le ventre non plus !

-Et surtout, ça fait une poitrine de Pamela Anderson, ce qui fait que j’ai beau pouvoir rentrer à nouveau dans tous mes pantalons…aucun de mes jolis petits tops ne me va plus, ils m’arrivent au-dessus du nombril !


Mais l’essentiel, c’est que la maman soit sûre de son choix! Mieux vaut une maman qui donne le biberon avec bonheur (rappelons que le lait artificiel nourrit très bien les bébés) qu’une maman qui se force à allaiter!


Si vous voulez vraiment allaitez, c'est toujours utile de s'y préparer et de savoir que ce n'est pas si évident, qu'il faut apprendre à allaiter, trouver la bonne position, et oser vous faire aider. Soit par des associations, soit par des sages-femmes libérales qui peuvent venir chez vous. Beaucoup ne savent pas qu'elles peuvent se faire aider (dixit une émission des maternelles vue sur le sujet)

Et personnellement, je vais très souvent à la PMI les premiers mois, pour vérifier le poids, monter des petites rougeurs, dès que j'ai un doute. C'est gratuit et les puéricultrices sont très gentilles. Elles donnent aussi bien sûr des conseils sur l'allaitement

2 commentaires:

  1. je suis d'accord avec tout ce que tu dis.

    J'ajoute que j'ai allaité W 20 mois, j'ai eu mon RDC à 17 mois et A s'est installée qd il avait 18 mois.

    J'allaite tjrs A (12 mois) et j'ai eu mon RDC pour ses 1 an : )

    J'adore allaiter !

    RépondreSupprimer
  2. J'ajoute que j'ai allaité W 20 mois, j'ai eu mon RDC à 17 mois et A s'est installée qd il avait 18 mois.
    --> rho ça c'est du rapide, cool alors (surtout pour une si jolie puce à la clé!)!

    Moi aussi j'adore allaiter!

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails