mercredi 30 novembre 2011

Cookies délicieux inratables aux pépites de chocolat (30 cookies)


Lorsque je m'apprête à réaliser une nouvelle recette, je fouine en général sur marmiton.org plutôt que dans mes livres de recettes, car j'ai beaucoup plus confiance aux recettes où plus d'une dizaine de personnes ont laissé en commentaire que cette recette était parfaite!
Je trie par note, et c'est vrai que je ne suis presque jamais déçue!
J'ai donc trouvé une recette de cookies moelleux aux pépites de chocolat qui est super, dont j'ai divisé les quantités (et j'ai bien fait car la recette initiale prévoyait 45 cookies, j'ai divisé tout par deux et j'ai eu plus de 30 cookies d'une bonne taille)

J'ai à peine modifé ma recette, que je trouve parfaite, car les cookies sont bien moelleux et restent croustillants légèrement sur le dessus et moelleux dedans pendant au-moins 3 jours (conservés dans une boîte en métal)

Recette des cookies moelleux aux pépites de chocolat (30 à 35 cookies)

- 125 g de beurre
- 120 g de pépites de chocolat (je prends du chocolat dessert que je coupe en petits morceaux au couteau de cuisine, c'est meilleur et plus fondant je trouve)
- 1 œuf
- 175 g de farine
- 125 g de sucre semoule
- 1/2 cuillère à café de levure en poudre
- une mini pincée de sel

Faire fondre le beurre un petit peu, bien mélanger puis ajouter le sucre et bien mélanger. Ajouter l'oeuf et mélanger. Ajouter la farine doucement, le sel et la levure, mélangez. Mettez 1/2 cuillère à café de farine sur les pépites de chocolat (évite que ça reste au fond, bon à savoir pour les muffins par exemple) et ajouter les pépites de chocolat puis tout mélanger.

Sortir la plaque du four, mettre une feuille de papier cuisson et à l'aide de 2 cuillères à café faire de toutes petites boules (taille d'une noix) et les mettre sur la plaque, très espacées car la pâte va beaucoup s'étaler.
J'en mets 12 par plaque de cuisson et fais plusieurs fournées.

Préchauffer le four à 170° et mettre 12 minutes (10 minutes à 180 ça marche aussi) et retirer d'emblée, même si les cookies paraissent encore mous, ils vont durcir en refroidissant. Mais rester bien moelleux.

Sortis du four, laisser reposer les cookies sur une plaque ou une feuille de cuisson

dimanche 27 novembre 2011

Apprendre à vos enfants la générosité en faisant don de ses vieux jouets

Donner ses vieux jouets, et pourquoi pas ?
Avec Noël qui approche et probablement de nouveaux jouets en cadeaux pour vos enfants, c'est aussi l'occasion de se poser un instant sur ce luxe qui nous entoure (non, n'exagérons rien, se loger, se nourrir et même fêter Noël sont un luxe pour bien des gens) et se demander comment être un peu généreux avant ces moments de fête!
Et pourquoi pas apprendre à nos enfants la générosité, sans les brusquer ou les faire culpabiliser pour autant!
Aller avec eux dans leur chambre (ou même les salles de jeux qu'on certains dans leurs maisons) et dresser avec eux la liste de tous les jouets qu'ils ont ! Se rendre compte qu'ils en ont ... beaucoup !
Retrouver des jouets avec lesquels on ne joue plus ...
Se dire qu'on pourrait les offrir à des familles qui n'ont pas de jouets!
Et faire un don de tous ses vieux joujoux, pas forcément les un peu cassés, aussi ceux qu'on a aimé et dont les enfants seraient heureux de savoir qu'ils seront bien accueillis dans une autre famille!

A qui donner ses vieux jouets ?
A des familles que vous connaissez et qui sont dans le besoin, à la paroisse de votre quartier, dans les magasins la grande récré ou d'autres marques où ils ont un coin pour récupérer vos vieux jouets et les redistribuer aux enfants défavorisés, à l'école de vos enfants s'ils en font dons à des associations (la notre par exemple fait une récolte une fois par an pour une école d'Afrique partenaire), au secours catholique, au secours populaire, à emmaüs, à des crèches, à la pmi, à des assistantes maternelles...
profitez-en, avant noël de nombreuses associations font des opéarations spéciales cadeaux de noël

Photo: E. Teyras

jeudi 24 novembre 2011

Purée originale pour enfant courge lait de coco cumin


Un purée qui change de l'ordinaire pour un enfant ou un bébé dès 9 mois

Le tout fait au babycook (cuisson vapeur et mixé)

Mettre par personne : une pomme de terre, 50gramme de courge, 5cl de lait de coco, un soupçon de cumin

(je mets les proportions idéales mais je fais toujours au pif, faites comme vous le sentez, ça marche aussi ! ça reste petit un babycook alors remplissez de toutes façon au maximum, en général ça fait 3 purées de bébé ou 2 d'enfant)

lundi 21 novembre 2011

CD top d'éveil à la foi


Pour l'éveil à la foi, rien ne vaut les comptines et chansons d'éveil à la foi!
On a plusieurs cd sympa, on en écoute aussi parfois sur l'ordinateur, les enfants aiment beaucoup!
En voici un que je recommande.

Il s'appelle Viens lève-toi, les chansons sont nombreuses, d'abord chantées puis en version instrumentale, parfait dans la voiture!
A acheter ici (sur ce lien vous pouvez écouter un extrait de chaque chanson)

Des chansons gaies, faciles à retenir, aux mots simples et parlants !

vendredi 18 novembre 2011

Aider son enfant à aimer les coloriages


Baptiste, 3 ans, n'aimait pas colorier!
Rien de grave jusque là, on lui laissait le droit d'avoir des préférences, il a toujours adoré les livres et la musique, moins dessiner. On avait cependant remarqué que s'il n'aimait pas le dessin, c'est qu'il n'avait pas confiance en lui. En effet, souvent il nous disait "non c'est toi", "je ne sais pas faire", "c'est pas beau", et se mettait déjà la pression pour faire de vrais dessins ressemblant!
On l'aidait à coup de félicitations, en lui disant que c'était très joli, que chacun avançait à son rythme, et que c'était normal à son âge de ne pas savoir dessiner comme un adulte!
Quant au coloriage, on ne lui en proposait que rarement, il se trouve qu'il aimait faire des cahier d'activités le soir en tête avec son papa, avec des jeux de mémoire, de ressemblances, de tracé, bref de activités pour son âge, avec quelques coloriages. La plupart du temps il refusait le coloriage, et 9 fois sur 10 on laissait faire, de temps en temps on lui disait malgré tout que pour apprendre il fallait parfois persévérer!
Il aimait bien répéter "je persévère", "regarde j'ai per-sé-vé-ré" et très fier nous montrait ses progrès (ça marchait aussi par exemple pour mettre ses chaussures ou fermer des boutons, dès qu'il n'y arrivait pas il se mettait en colère, on lui disait: "tu sais bien, cela ne sert à rien de s'énerver, il faut persévérer!" et bien sûr ça marchait!!)!
Cette petite phrase l'a beaucoup aidé!
Aussi nos félicitations lorsqu'il faisait un dessin ou en rapportait de l'école, du coup il s'est mis à beaucoup aimer dessiner!
Son papa lui a appris les "4 règles du travail", car Baptiste aime dire qu'il "fait son travail" lorsqu'l se met sur son petit bureau pour dessiner ou faire de son cahier d'activités de maternelle! Il aimer les réciter par coeur : règle 1 j'écoute, règle 2 je demande si je n'ai pas compris, règle 3 je m'applique, règle 4 je persévère
Ainsi, ça l'a beaucoup aidé pour ne pas commencer une activité sans avoir écouté la consigne, pour bien s'appliquer et ne pas bâcler si il en a marre, et il s'est mis à adorer dessiner, colorier...
C'est même trop, il a passé hier 1h30 sur un même coloriage, ne voulant pas faire autre chose, s'appliquant à mettre toutes les couleurs! Et un mercredi matin, toute la matinée sur un cahier de coloriage qu'il a voulu faire en entier !!
Enfin, il a du plaisir là dessus en ce moment et c'est tant mieux, tant qu'on ne le force pas ! Le plus satisfaisant est de voir qu'il a pris confiance en lui et il nous a surpris à finalement se montrer très habile pour colorier sans dépasser, alors que jusque là il n'aimait pas ça du tout et était moins doué que pour d'autres choses, et on se disait que c'était comme ça et bien normal qu'il soit meilleur dans certaines activités et moins bon dans d'autres! Finalement une fois de plus c'est l'enfant qui nous a appris qu'il ne fallait pas juger trop vite, en quelques jours il est devenu très doué pour cette activité, et il nous surprendra sans doute encore par la suite!
On le trouve par exemple très littéraire, il a toujours adoré les livres, la musique, apprendre par coeur des chansons, des comptines, on pouvait passer plusieurs heures de suite à lire ses livres qu'il connaissait par coeur. Et moins doué pour les activités plus "sportives", moins attiré par ça! Et bien il est fort possible que tout cela change, rien n'est figé à leur âge, et finalement c'est lui qui nous l'apprend!

Pour résumer, pour l'aider à aimer les coloriages, plusieurs choses qui ont fonctionné :
-passer du temps en tête à tête avec l'un de ses parents, en faire des moments privilégié
-ne pas l'obliger à faire des activités qui ne lui plaisent pas
-l'encourager à persévérer pour lui montrer que c'est ainsi qu'il va progresser
-féliciter le moindre progrès
-ne pas attendre de lui que ces dessins soient réussis et ne pas le comparer à d'autres enfants de son âge, chacun son rythme, chacun ses compétences, chacun ses préférences, l'important est que lui prenne du plaisir à son activité et progresse doucement
-choisir ensemble les coloriages à faire, lui offrir un joli cahier, ou des feutres, ou encore s'installer sur un petit bureau rien que pour lui, dans un coin agréable
-s'intéresser à ce qu'il fait

mardi 15 novembre 2011

Menu équilibré pour bébé #3

Menu équilibré pour bébé #3

Entrée : Un demi oeuf dur avec une demi tomate en tout petits morceaux
Purée : 1 pomme de terre, 1/4 courgette, 1/4 concombre, 4 cuillères à café de poulet mixé
Dessert : 1 petit suisse mélangé à deux cuillères de compote de pommes

samedi 12 novembre 2011

mercredi 9 novembre 2011

Activité enfant : la pêche aux canards

Le jeu de pêche aux canards !
Un jeu qui a eu un franc succès pour les 3 ans de mon fils !
Sa soeur, à 14 mois, était fan aussi ! Elle se baladait dans tout l'appart avec sa petite cane à pêche, et elle n'en pouvait plus de joie si on lui accrochait un petit canard au bout, qu'elle promenait ainsi d'une pièce à l'autre, d'un parent à l'autre, ravie !
Le plus grand a vite pigé le truc, il préfère quand les canards ne bougent pas (ben voyons) et les met par terre pour les attraper à la cane à pêche, mais y arrive aussi lorsqu'ils sont tous mis dans une bassine ou dans la baignoire, avec plus ou moins de patience !
Je pense qu'à partir de 3 ans c'est un jeu qui amuse vraiment les enfants !

Ce jeu de pêche aux canards lui a été acheté chez nature et découvertes, chez fnac éveil et jeux ils en ont un aussi ! Compter 20€.

On peut fabriquer soi-même un jeu de pêche aux canards en faisant la cane à pêche avec un manche à balais et un cintre scotché, et en attrapant des objets auxquels on a mis une petite ficelle et un petit nœud, pour y accrocher la cane à pêche ! Le jeu idéal pour les anniversaires, avec canards à attraper ou petits cadeaux !

dimanche 6 novembre 2011

Encore une astuce pour qu'il finisse son assiette


Depuis qu'il va à l'école, mon fils me dit de temps en temps "c'est pas bon", "j'en veux plus" ou encore "c'est trop" (il a compris que ça marchait mieux comme argument!)
Outre le fait qu'il doit demander poliment, je fais toujours en sorte soit qu'il termine son assiette s'il en reste peu ou n'a pas commencé, soit qu'il goûte de tout !
Pour la plupart des enfants, notamment ceux qui sont un peu "difficiles", je recommande de ne pas forcer à terminer, mais au-moins de faire goûter de chaque aliment, une ou deux cuillères, même s'il n'aime pas ! Mais si c'est un adulte qui l'a servi, il n'est pas obligé de finir son assiette si c'est trop ou qu'il n'aime vraiment pas !

En revanche, pour mon baptiste qui jusque là aimait tout et était très gourmand, je sais qu'avec quelques astuces il finira!
Alors on joue, par exemple il doit compter ses bouchées, jusqu'à 10 ! Ou alors jusqu'à 3 à l'envers et 3 à à l'endroit. ça l'amuse, alors il mange!
Ou s'il n'aime pas du tout, il doit fermer les yeux à chaque bouchée et je lui dis à chaque bouchée que c'est de la galce à la vanille, du gâteau au chocolat, du gratin de chou-fleur, etc. il adore entendre le nom des plats, demande "et là c'est quoi?" et ainsi il finit son assiette !

Allez voir aussi mes astuces pour qu'il mange des légumes

jeudi 3 novembre 2011

Un jeu pour entraîner la mémoire de vos enfants


Un petit jeu tout simple pour faire travailler la mémoire de vos enfants.
Vous pouvez même commencer avec deux objets, dès l'âge de environ deux ans!

Vous prenez des objets de petite taille (bouton, pomme, pelote de laine, stylo...) et que vos enfants connaissent. Et à côté, un petit sac en tissu.
Vous leur montrez les objets pendant quelques instants, puis vous les cachez. Vos enfants doivent deviner ou plutôt se souvenir des objets montrés.
Plus ils y arrivent facilement, plus vous augmentez le nombre d'objets.
A la place des objets, vous pouvez aussi utiliser des images de memory. faites ce qui aidera le plus vos enfants, en n'utilisant que des images ou objets qu'ils connaissent parfaitement ! Le but est de jouer et apprendre en s'amusant !

Vous pouvez faire le même jeu avec des boutons de couleur par exemple, et vos enfants doivent se souvenir de la couleur des boutons.
Related Posts with Thumbnails